Les petits vélos de Maurice : Conseil, réparation, neuf et occasion
+
Menu

Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Panier Commander

                                          L'ANRH


           - Une responsabilité sociale, un cadre éthique,
                              et des valeurs historiques -


LES FONDEMENTS DE L'ANRH

 

Après la seconde guerre mondiale, un nombre croissant de malades, handicapés, victimes de guerre sans emploi ne parviennent pas à s'insérer dans le circuit économique.

Parallèlement le besoin de reconstruction de la France nécessite le soutien d’une large main d’œuvre qualifiée.

C’est à l’initiative de Monsieur Alfred ROSIER, Directeur de la Main-d’Oeuvre au Ministère du Travail, que, durant une année, la Commission interministérielle du Reclassement Professionnel et Social des diminués physiques discuta du projet de création d’une Association Nationale pour la Réhabilitation professionnelle par le Travail Protégé, l'A.N.R.T.P., dont l’Assemblée constitutive se tint le 12 avril 1954.

Le premier Président de l'A.N.R.T.P. fut Monsieur le Ministre Robert BURON, lui-même handicapé, qui a assumé cette fonction de 1954 à 1965.

Lui succèdera de 1965 à 2011, Monsieur Francis MONTES Cofondateur, Directeur des ASSEDIC.

 L’Association est aujourd’hui présidée par Mme PEREZ VIEU.

 L’ANRTP est reconnue d’utilité publique par Décret du 19 Février 1968.

L’ANRTP devient l’ANRH (AssociatioN pour l’insertion et la Réinsertion Professionnelle et Humaine des Handicapés) en 2002.

LES MISSIONS DE L'ANRH 

L’ANRH  a pour but :

 - de contribuer à l’épanouissement des personnes en situation de handicap,  dans tous   les domaines,

 - de favoriser leur intégration sociale et professionnelle, dans une dimension la plus proche possible de celle des personnes non handicapées, dans leurs droits comme dans leurs devoirs, afin qu’elles puissent ainsi être  considérées comme des citoyens à part entière.

LES VALEURS DE L’ASSOCIATION

L’ANRH pilote sa stratégie par la solidarité et la citoyenneté par le droit au travail, à l’intégration sociale, au maintien dans l’emploi :

- dans un cadre éthique fondé sur le respect et la dignité de la personne,

- en s’appuyant sur une méthodologie pragmatique et innovante,

- dans un esprit de développement durable.


Pour en savoir plus :

www.anrh.fr